un patissier à côté de ses muffins

Origine et évolution de la pâtisserie, la genèse

La pâtisserie est un corps de métier important dans la société française. Très réputée pour son expertise en la matière, la France possède les meilleurs pâtissiers du Monde. Mais, pour atteindre ce niveau d’excellence, il a fallu une longue évolution. Revenons sur ce parcours passionnant en nous attardant sur les origines de la pâtisserie et ses personnages emblématiques.

Les origines de la pâtisserie

La pâtisserie remonte à plus de 7 000 ans et c’est chez les Grecs que l’on retrouve le premier gâteau préparé. Ce gâteau s’appelant « obélias » signifie « offrande », une pâtisserie qui sert à faire des offrandes aux dieux grecs. Il est composé de farine et de miel, un gâteau très simple qui ressemble plus à une galette. Les Grecs chauffent cette pâte sur une pierre chaude pour la cuire.

Ce n’est qu’à l’apparition des œufs, du sucre et du beurre que l’on peut commencer à parler réellement de gâteau. Au VIIe siècle, l’élevage des poules devient courant. Il marque un tournant dans l’évolution de la pâtisserie. Puis, au Moyen-Âge, des personnes découvrent la canne à sucre ainsi que l’ancêtre de la pâte feuilleté nommé « Bourreck ».

Quant au terme « dessert », qui au sens littéral signifie « desservir la table », il prend tout son sens qu’à partir du XVIIème siècle. Il désigne alors les petites douceurs que l’on sert après avoir desservi la table.

Des personnages emblématiques dans la pâtisserie

Plusieurs personnes ont participé à l’évolution de la pâtisserie. Au XIIIème siècle, on retrouve Regnaut Barbon qui enregistre le statut d’« oublayeurs », ancêtre des pâtissiers d’aujourd’hui. Les oublayeurs fabriquent des « oublies » qui sont des pâtisseries roulées en forme de cornet.

Ce n’est qu’au XVIème siècle que le métier de pâtissier se concrétise avec l’importation des génoises, des macarons ou encore des massepains originaires d’Italie. En 1566 apparaissent la corporation des pâtissiers et la naissance des glaces grâce aux Italiens.

En 1645, la levure biologique voit le jour, un événement important dans le monde de la pâtisserie. Mentionnons également deux figures célèbres du domaine : Provenchère, un pâtissier qui invente la crème d’amande nommée « crème à pithiviers », et Vatel qui créé la chantilly.

La naissance du croissant intervient à Viennes, d’où l’origine du mot viennoiserie. Les croissants sont préparés avec une forme de lune, car il représente la victoire des Viennois sur les Turcs. Le croissant devient leur emblème durant cette guerre.

Antonin Carême est l’homme qui instaure le port de la toque dans les cuisines et l’inventeur du feuilletage à 5 tours.

Pour finir, au XXème siècle, la maîtrise du froid marque une nouvelle évolution pour la pâtisserie.

Aujourd’hui, ce sont surtout les techniques qui évoluent, mais nous restons tout de même dans les traditions. Nous retrouvons la pâtisserie dans l’artisanat, l’hôtellerie, la grande distribution ainsi que l’agroalimentaire. Elle allie parfaitement la créativité et le respect des valeurs authentiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *